Accueil  > Histoire et patrimoine  > Patrimoine traditionnel  > Eglises et chapelles

L’église Saint-Marc de l’Ile-Grande

Chapelle Saint-Marc de l'Ile-Grande vers 1926 (AD22 16 FI 3793)

Ecart de la paroisse de Pleumeur-Bodou, l’Ile-Grande possédait autrefois une chapelle "Saint-Sauveur", datant de la fin du XVIe ou du début du XVIIe siècle, d’une architecture très traditionnelle à la région et qui ressemblait à sa voisine de Penvern, encore visible actuellement.

Cette chapelle Saint Sauveur se dégrade au cours des siècles : malgré des modifications et réparations importantes, comme en 1858, elle est fortement endommagée par la foudre au tout début du XXe siècle.

L’édifice en ruines est rasé et on démarre en 1909 la construction d’une nouvelle chapelle, sur des plans des architectes Emile Genest et Claude-Joseph Lageat. L’édifice est de style néo-roman, et réalisé en pierre locale, bien évidemment issue des carrières de l’Ile-Grande, alors haut lieu d’exploitation du granite.

Réalisée après la séparation de l’Eglise et de l’Etat (1905), l’église est par conséquent propriété du diocèse.

L’Île-Grande devient "paroisse" en 1929, la chapelle Saint-Marc devient alors église.

On notera dans l’église de l’Ile Grande les statues de St Marc et celle de Notre Sauveur. Une représentation de la mort, l’Ankou, est installée par le dernier recteur résidant, l’Abbé Conan, dont le corps repose au pied de l’église.

Pardon : le jour de l’Ascension.

Eglises et chapelles :
> La Chapelle de Saint-Samson
> La Chapelle de Saint-Uzec
> L’église Saint-Pierre
> L’église Saint-Marc de l’Ile-Grande
> La chapelle de Saint-Antoine