Accueil  > Histoire et patrimoine  > Patrimoine traditionnel  > Eglises et chapelles

L’église Saint-Pierre

L’église du bourg de Pleumeur-Bodou est dédiée à saint Pierre, 1er évêque de Rome. La "Grande Paroisse" (traduction de Pleu-meur) primitive de Pleumeur-Bodou comprenait autrefois, probablement, une bonne partie de la Côte de Granit Rose : Trébeurben et Trégastel sont issues de démembrements, dans le cours du haut Moyen-Age. Une église existait dès cette époque, mais on ignore tout des constructions antérieures au XVIIIe siècle. A cette époque, d’importantes constructions sont réalisées, dont il subsiste aujourd’hui quelques parties :
- les sacristies ;
- une partie des chapelles du Saint-Sacrement et de Saint-Yves ;
- les fenêtres de l’abside et leurs vitraux ;
- et les pierres des arcades et des piliers.

Pourtant, dès le début du XIXe siècle, l’édifice est jugé inadapté à l’accueil des paroissiens, et un nouveau chantier est inauguré en avril 1844 : les travaux (choeur et nef) sont menés promptement, et l’église est inaugurée en novembre de la même année !

Il reste à doter l’église d’un clocher : le projet est vivement contesté en raison de son financement coûteux et de sa justification comme amer, repère pour les marins ; malgré la polémique, la construction démarre après 1870, et le clocher finalement réalisé culmine à 37 mètres de hauteur. Il sera restauré en 1923-1924, mais l’édifice ne connaitra plus d’évolution majeure à partir de ce moment là.

Il ressort de l’ensemble une impression de puissance et d’harmonie, grâce aux belles proportions de l’édifice et du chœur.

Il faut remarquer :
- Le Christ en croix du chœur, datant de la fin du XIV ième siècle et venant de la chapelle de Saint Uzec ;
- Les vitraux du XVIe s., dans l’abside ;
- La chaire à prêcher, du XVIIe s. ;
- La statue de Saint Jean Baptiste ;
- A l’extérieur, la "Croix écotée", classée Monument Historique.

JPG - 167.5 ko
Eglises et chapelles :
> La Chapelle de Saint-Samson
> La Chapelle de Saint-Uzec
> L’église Saint-Pierre
> L’église Saint-Marc de l’Ile-Grande
> La chapelle de Saint-Antoine